• Reculer pour mieux avancer

    Quant à nous, nous ne faisons pas partie de ceux qui reviennent en arrière pour leur perte, mais de ceux qui ont la foi pour le salut de leur âme. Hébreux 10.39

     

    Songeur, notre petit-fils Axel nous interroge :

    « J’avais 4 ans, j’ai 5 ans, j’aurai 6 ans… 4, 5, 6… Pourquoi on ne recule jamais ? » Euh… si vous avez la réponse, vous pouvez me la souffler ? Moi, je me fais juste deux réflexions, pas vraiment pour Axel :

    D’abord, c’est vrai que dans notre vie, impossible de revenir en arrière ! Combien on aimerait parfois annuler nos méchancetés ou nos actes égoïstes. Combien on souhaiterait pouvoir rattraper une occasion ratée de témoigner de l’empathie et de l’amour… Mais souvent cela n’est pas possible !

    Il est bon alors de savoir qu’un plein pardon nous est offert auprès de Dieu, ainsi que le pouvoir de changer réellement dans nos cœurs !

    Ensuite, dans de nombreuses situations de la vie, il est vital de reculer sans hésitation. Par exemple, vous le faites bien sûr si vous vous apercevez que la route que vous suivez mène à un précipice.

    La Bible nous invite à la même sagesse si nous remarquons que la vie que nous menons conduit à la perdition éternelle. Mais ici, il ne s’agit pas de retourner en arrière sur le même chemin qui nous a amenés à nous perdre. Notre conversion (demi-tour) nous conduit sur un chemin nouveau, en avant vers l’éternité, la main dans celle de notre Sauveur et Seigneur qui nous a rachetés !

    Claude Schneider

    __________________

    Lecture proposée : 1ère lettre aux Thessaloniciens, chapitre 1, versets 6 à 10.

    1.6 Vous-mêmes, vous êtes devenus nos imitateurs et ceux du Seigneur en accueillant la parole au milieu de grandes difficultés, avec la joie du Saint-Esprit.

    1.7 Ainsi, vous êtes devenus un modèle pour tous les croyants de la Macédoine et de l'Achaïe.

    1.8 En effet, non seulement la parole du Seigneur a retenti depuis chez vous en Macédoine et en Achaïe, mais c'est aussi partout que votre foi en Dieu s'est fait connaître, de sorte que nous n'avons pas besoin d'en parler.

    1.9 De fait, on raconte à notre sujet quel accueil nous avons eu auprès de vous et comment vous vous êtes tournés vers Dieu en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai

    1.10 et pour attendre du ciel son Fils qu'il a ressuscité, Jésus, celui qui nous délivre de la colère à venir.

    Source (Vivre Aujourd'hui)

    « Notre besoin de pardon (1)Abandonner les regrets au passé »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :