• Qu'est-ce qui rend aveugle ? (3)

    "Tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu." Apocalypse 3:17

     

    La lettre, dont est tiré le verset cité, s’adresse à l’église de Laodicée, la dernière des sept églises auxquelles l’Esprit de Dieu envoie un message, dans les chapitres 2 et 3 de l’Apocalypse.

    L’opinion que l’église de Laodicée a d’elle-même est la même que celle des Laodicéens pour leur ville : Je suis riche, je me suis enrichi, je n’ai besoin de rien. Pourtant, ils doivent reconstruire leur ville détruite par un tremblement de terre en l’an 65, soit environ 30 ans avant cette lettre. L’orgueil de cette riche cité s’est emparé des chrétiens auxquels l’apôtre Paul avait pourtant donné, par Timothée, un ordre précis : "Aux riches de ce monde, ordonne de ne pas être orgueilleux et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais dans le Dieu vivant, qui nous donne tout avec abondance pour que nous en jouissions" (1 Timothée 6:17). L’église de Laodicée, complètement aveuglée par son orgueil, est incapable de discerner sa misère spirituelle. L’Esprit doit donc la lui révéler clairement: malheur, misère, pauvreté, aveuglement, nudité ! Or, Laodicée représente prophétiquement l’état global de l’Église d’aujourd’hui, c’est-à-dire à la veille du retour du Seigneur pour enlever les siens.

    Mais l’Esprit prescrit le remède : "Je te conseille donc d'achetez chez moi de l'or purifié par le feu afin que tu deviennes vraiment riche, des vêtements blancs afin que tu sois habillé et qu'on ne voie plus ta nudité, ainsi q'un remède à appliquer sur tes yeux afin que tu voies" (Apocalypse 3:18). Il est en effet indispensable que Laodicée réalise sa misère. Ensuite elle pourra se repentir (Apocalypse 3:19) et ouvrir sa porte au Seigneur qui promet, en retour, son intimité et sa communion (Apocalypse 3:20). Cela, c’est uniquement le Saint Esprit, dont le croyant est oint, et qui habite en lui comme dans l’Église, qui peut le faire. Il faut donc que nous désirions et réclamions du Seigneur que ce travail de l’Esprit s’accomplisse en chacun de nous - c’est ce que signifie l’expression «acheter chez moi». Nous voyons alors notre véritable état que l’orgueil nous avait caché. Le Seigneur, le témoin fidèle et véritable (Apocalypse 3:14), nous le révèle.

    Se glorifier, bien qu’étant dans un état déplorable, voilà où l’orgueil a conduit l’Église. Néanmoins, ne nous décourageons pas, car la grâce du Seigneur est toujours là. Il frappe encore à notre porte (Apocalypse 3:20) ; à nous d’ouvrir. Son Esprit est en nous; à nous de le laisser agir. L’orgueil nous guette-t-il ? Soyons revêtus d’humilité (1 Pierre 5:5) ; revêtons-nous comme des élus de Dieu… d’humilité (Colossiens 3:12).

    Source (Plaire au Seigneur)

    « Comment partager l'Évangile de manière concrète ?Religion chrétienne ou foi en Christ ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :