• Le péché, si on en parlait ?

    Mardi 28 Juin 2022

    Le péché, si on en parlait ?

    Jacques 5.16 – Confessez donc vos péchés les uns aux autres, priez les uns pour les autres afin que vous soyez guéris...

    Aujourd’hui, je voudrais aborder un sujet dont nous avons difficile à parler, nous chrétiennes, surtout quand il s’agit de notre propre personne. Ce sujet s’appelle le péché. Il y a beaucoup de choses que l’on remarque chez les autres mais il faut avouer que, si nous sondons véritablement nos cœurs, nous allons y voir des faiblesses, faiblesses qui peuvent nous amener au péché. Il ne faut donc pas se voiler la face.

    Dans notre verset, Jacques nous donne un précieux conseil. Le principe du diable c’est que les choses restent cachées. Il faut bien comprendre que dès qu’un péché est amené à la lumière de Christ, l’ennemi doit lâcher prise et ce péché perd de sa force. Il est bien évident que nous ne pouvons pas parler à tout le monde de nos problèmes et nos faiblesses, sinon nous prenons le risque de voir nos confessions faire le « tour de la planète » ; mais il est important, et je souligne important, de demander à Dieu à qui nous pouvons en parler afin que cette personne, une fois ce péché amené à la lumière de Christ, prie avec nous et qu’ainsi nous trouvions une pleine et entière liberté.

    Il est dommage qu’aujourd’hui, une majorité d’enfants de Dieu fasse abstraction de ce passage des écritures car si nous le pratiquions, nous verrions des personnes dont les vies seraient pleinement transformées, guéries, restaurées.

    Aujourd’hui, si cet écrit t’interpelle, c’est que Dieu veut te libérer de ce qui te retient captive parce qu’encore dans les ténèbres. Le Seigneur veut t’amener dans une pleine et entière liberté. Si tu te tournes vers Lui, Il te montrera la bonne personne pour en parler, recevoir la prière et enfin, être guérie. N’attend plus !

    Bonne réflexion.

    Corinne – EZ37M

    Source (A.I.L.E.S) https://ailes.ez37m.com

    « Notre pain quotidien : Mardi 28/06/2022Secouant la vipère dans le feu... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :