• Jésus-Christ crucifié

    Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour couvrir de honte les sages, et Dieu a choisi les choses faibles du monde pour couvrir de honte les fortes. (1 Corinthiens 1:27)

     

    S'il y a quelque chose d'extraordinaire dans l'histoire du monde, c'est l'immense développement pris par le christianisme.

    Qu'il se soit répandu à travers tout l'Empire romain en un temps relativement court, avant de gagner la terre entière, paraît incroyable, si l'on songe que le fond de cette doctrine est ceci : un homme accablé d'insultes, de moqueries, de coups, a été cloué sur une croix près de Jérusalem, et cet homme était le Fils de Dieu se sacrifiant pour le salut du monde.

    Le message de la croix a été pour ainsi dire émoussé par les siècles. Mais représentons-nous l'opposition qu'il devait rencontrer lorsqu'il se présentait devant des gens qui n'étaient pas, certes, des simples d'esprit, puisqu'il y avait des Juifs religieux, d'un côté, des Grecs entraînés à la philosophie, de l'autre. En entendant cette prédication extraordinaire, tous haussaient les épaules en déclarant : Quelle folie !

    Eh bien, cette folie a vaincu. Et c'est là la démonstration même de sa valeur divine. "Christ crucifié, dit l'apôtre, la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu ; parce que la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et que la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes... Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour couvrir de honte les hommes sages... en sorte que personne ne se glorifie devant Dieu" (1 Corinthiens 1:24-29).

    Source (Graines d'ensemencement)

    « Apprendre à écouter DieuDieu regarde au coeur »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :