• Abandonner les regrets au passé

    Les écrits de l’apôtre Paul montrent clairement que son plus grand désir dans la vie était de connaître Jésus. Il voulait s’abandonner entièrement au Christ vivant qui résidait, il le savait, dans son corps. Il a écrit : “En effet, c'est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être” (Actes 17:28).

    Paul était conscient d’une chose que nous avons besoin de redécouvrir aujourd’hui : nous ne sommes pas seulement appelés à faire connaître Dieu à notre génération, nous sommes appelés à être une expression visible de qui est Dieu en Lui permettant de démontrer Sa puissance, Sa sagesse, Sa grâce et Son amour à travers nous.

    Paul a aussi fait une déclaration qui devrait nous encourager à chaque fois que nous nous sentons médiocres par rapport à ceux dont nous lisons l’histoire dans la Bible : “Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix ou que j’aie déjà atteint la perfection” (Philippiens 3:12). Il disait, en substance : “Je ne suis pas tout ce que je devrais être.” Paul ne l’était pas – et nous non plus ! Mais il continue avec quelque chose de très encourageant : “mais je cours pour tâcher de m'en emparé, puisque de moi aussi, Jésus-Christ s'est emparé... oubliant ce qui est derrière et me portant vers ce qui est devant, je cours vers le but, pour remporter le prix de l'appel céleste de Dieu en Jésus-Christ” (3:12-14).

    En d’autres termes, “Dieu a un plan pour ma vie et j’avance pour accomplir ce que Christ a décidé d’accomplir à travers moi.” Une des choses les plus difficiles à abandonner pour nous, c’est le regret. Nous avons tendance à porter nos regrets avec nous toute notre vie – ces pensées constantes de : “Et si j’avais fait cela, si seulement j’avais fait ceci, si seulement je n’avais pas été aussi égoïste.” Et la liste continue encore et encore.

    Paul avait beaucoup de raisons de vivre dans le regret. Par exemple, il dit : “En effet, je suis le plus petit des apôtres et je ne mérite pas d'être appelé apôtre, parce que j'ai persécuté l'Église de Dieu” (1 Corinthiens 15:9). Et dans Actes 26:10-11, il fait la liste de ses offenses. Mais il a fait le choix délibéré d’oublier ces choses qui étaient derrière lui et d’aller de l’avant avec Jésus ! De la même façon, tu peux décider de déposer à la croix tous tes échecs passés et de t’éloigner de tes regrets. Il est mort pour te donner de nouvelles pensées et un nouveau cœur – reçois-les par la foi !

    Carter Conlon

    « Reculer pour mieux avancerL'ultime paix »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :